الرئيسية » FR » La formation et l’innovation : Deux piliers pour le développement du secteur agricole au Maroc

La formation et l’innovation : Deux piliers pour le développement du secteur agricole au Maroc

Le secteur agricole au Maroc contribue à l’emploi de plus de 3 millions de diplômés, ce qui est considéré comme un pourcentage moyen si on prend en considération à l’importance du secteur, qui est l’un des piliers les plus essentiels de l’économie du Royaume.

L’enseignement agricole au Maroc est un facteur essentiel sur lequel se repose la politique de développement agricole et rural pour satisfaire les besoins en compétences au secteur agricole et pour valoriser les ressources humaines au milieu rural afin d’atteindre les objectifs tracés par le ministère de tutelle dans le cadre du Plan Maroc Vert.

Le programme de formation, dans ses volets théorique et pratique, constitue la base scientifique et technique pour les étudiants, pour leur formation et leur qualification, au sein des instituts agricoles dans toutes les spécialités, et pour faciliter, bien évidemment, leur insertion professionnelle dans le marché de l’emploi dans toutes les régions du pays.
Le système d’enseignement interne des instituts agricoles se distingue sur le plan académique et pédagogique par rapport aux autres systèmes éducatifs au Maroc, dans les facultés à accès ouvert et régulé. L’étudiant suit ses études à l’institut tout au long de ses années d’études, dans une atmosphère spéciale qui permet d’avoir de nouvelles connaissances, et découvrir de nouvelles traditions et de nouvelles pratiques. Cela est enrichissant pour son développement personnel et également lui donne l’occasion d’avoir beaucoup d’informations sur d’autres régions du Maroc, puisque les étudiants viennent de différentes villes. L’internat est donc un milieu très important pour l’apprentissage et pour l’amélioration des conditions de la réussite scolaire des élèves, mais aussi un lieu de communication sociale et d’apprentissage des règles de la vie collective des jeunes où l’étudiant interne apprend les règles de compter sur soi et de se responsabiliser dans toutes les situations et de se prendre en charge et de forger une personnalité indépendante. Ce système éducatif contribue également à la réduction des inégalités sociales et à la fragmentation de la discipline comportementale des jeunes.

Le programme d’études est enseigné en langue française, car il s’appuie sur des bases des recherches scientifiques et des expertises techniques étrangères, en particulier de France. Ainsi, il est logique d’adopter la langue française dans l’enseignement, puisque les théories de ces sciences varient en général d’une école à l’autre (française, allemande, Amérique…) basées sur des différentes approches et d’ingénierie de formation riches et variées.
Pour que l’élève acquière des compétences multiples et efficace, le programme suivi, se repose sur l’apprentissage des savoirs théorique et pratique, la compréhension des différentes méthodes et modes de fonctionnement technique et humain, l’analyse des différentes données physiques, techniques, humaines et environnementale, et la maitrise des techniques et les outils de la recherche dans tous les domaines liés directement ou indirectement au domaine agricole.
La formation et l’innovation dans sa pratique devient une nécessité puisqu’il s’agit d’un secteur stratégique de l’Etat marocain en matière agricole, surtout avec l’ambition des décideurs de faire de ce l’agriculture un secteur promoteur qui ouvrira un nouveau horion pour l’entreprenariat des jeunes dans ce secteur encore vierge et pour favoriser les conditions pour l’équilibre entre les différentes régions du Royaume.

Mr. Riad OUAHTITA
-Doctorant à la faculté des sciences de Ben Msik – Casablanca
-Ingénieur de formation
-Conseiller agricole agréé par le ministère d’agriculture.

اترك تعليقاً

لن يتم نشر عنوان بريدك الإلكتروني. الحقول الإلزامية مشار إليها بـ *